# Suspension

Spanking et empalement

La session débute avec du spanking pour sub074, immobilisé sur le banc de Chapshard.
Le Maître souhaite tester les trois nouveaux ustensiles dont il a fait l’acquisition à la dernière Folsom de Berlin…


 

La session se poursuit par une suspension pour un empalement. Le treuil fait progressivement descendre le cul de sub074 sur un gode de bonne taille.
Durant toute l’opération la queue de sub074 est placée sous électro. Le Maître augmente régulièrement l’intensité de la ET-312, sans permettre à sub074 de juter.

“Hogtie” suspendu

Equipé de ma tenue latex, de mes bottes para, et d’un cockring étireur de couilles, Chapshard ajoute une cagoule latex munie uniquement de deux orifices pour les narines.
Le Maître m’immobilise ensuite au sol façon “hogtie”… avant de me suspendre à l’aide d’un treuil.

 

Comme ce bondage est assez éprouvant au niveau des épaules et que je ne suis pas assez endurant au goût du Maître, ce dernier décide de me punir sous électro.

Le Maitre m’immobilise verticalement cette fois, à l’aide d’un collier lourd, de chaines et d’une barre d’écartement rendant ma queue et mes couilles bien offertes.
Le Maître utilise alors la ET-312 pour alterner des phases de plaisir au niveau de ma queue et de torture de mes couilles… sans me permettre de juter.

Suspension sous électro

Chapshard commence par me mettre une cagoule, un bandeau sur les yeux, un baillon et des attaches en cuir aux poignets et chevilles. Il m’installe également un harnais avant de me retirer la cage de chasteté que je porte depuis plusieurs jours.
Le Maître me suspend et installe la box ET-312. Il commence le travail de ma queue sous électro, suffisamment fort pour ressentir des sensations mais pas assez pour jouir.
M’ayant gazé aux poppers, le Maître ajoute des pinces en buis sur mon torse et mes bras. Puis il augmente progressivement l’électro jusqu’à me conduire à un orgasme ruiné: mon sperme coule mais je ne le sens pas et n’ai donc pas de réel orgasme (à 2 min 21 dans la vidéo).
Pour autant, le Maître n’arrête pas. La session électro se poursuit sans me permettre de jouir… avant la remise sous chasteté. Merci Maître.

 

 

12
fr Français
X